[Article] Sur le concept de "Stigmergie", l'exemple de la langue maternelle

Pour en revenir sur le concept de stigmergie dont on a parlé récemment et du lien que ça a avec l’éveil spirituel/illumination, voilà un nouvel article que je viens d’écrire et que je vous conseille : La réalité : une langue maternelle insoupçonnée | Vidéos de Développement Personnel - Fondation MAGister Vous m’en direz des nouvelles, ça m’intéresse d’avoir un retour sur les métaphores que j’ai employé.

notre mangue materneelle… eveil spirituel ? je dois aller voir ça haha

« mangue »

J’ai attendu de croiser le mot mangue durant tout l’article, je suis déçu…

mdrr

Pour en revenir sur le concept de stigmergie dont on a parlé récemment et du lien que ça a avec l’éveil spirituel/illumination, voilà un nouvel article que je viens d’écrire et que je vous conseille : La réalité : une langue maternelle insoupçonnée | Vidéos de Développement Personnel - Fondation MAGister Vous m’en direz des nouvelles, ça m’intéresse d’avoir un retour sur les métaphores que j’ai employé.

@Bertrand
L’analogie de la langue maternelle était plutôt pratique, mais la cerise sur le gâteau c’est les termites quand même, ça décris bien la réalité
de l’humanité, de la vie.

Ouais les analogies illustre bien

Pour en revenir sur le concept de stigmergie dont on a parlé récemment et du lien que ça a avec l’éveil spirituel/illumination, voilà un nouvel article que je viens d’écrire et que je vous conseille : La réalité : une langue maternelle insoupçonnée | Vidéos de Développement Personnel - Fondation MAGister Vous m’en direz des nouvelles, ça m’intéresse d’avoir un retour sur les métaphores que j’ai employé.

@Bertrand Je viens de lire l’article entièrement, vraiment chouette, facile à comprendre et les métaphores utilisées sont pertinentes.

Vis à vis de cette « matrice linguistique » dont tu parles dans les deux premières parties de l’article, que penses-tu de la théorie de la « grammaire universelle » de Chomsky ?

Très intéressante la partie sur la stigmergie, je comprends mieux de quoi il s’agit maintenant. Un exemple de stigmergie ça serait le phénomène des gilets jaunes non ? La « marque » ça a été l’augmentation d’une taxe, puis des agents ont commencé à se mobiliser en réaction, puis par effet boule de neige ça s’est érigé en un mouvement « cohérent ».
La propagation des memes est-ce un peu le même mécanisme également ?

Autrement, vis à vis de l’éveil spirituel, cela passe obligatoirement pour toi par une réalisation intellectuelle de l’existence de ce moule perceptif ?

Et comment définirais-tu l’éveil spirituel, est-ce un stade de conscience permanent, une expérience qu’il faut avoir vécu une fois (style samadhi) qui affecte ta perception des choses même une fois que tu retournes dans la matrice perceptuelle ?

Etant donné que nous sommes influencés par notre cerveau, notre corps et notre état biologique, penses-tu qu’il est possible de sortir totalement de leur influence pour découvrir la « matrice divine » ?

Enfin, d’après-toi quelle est la finalité de cet éveil spirituel/de la sortie de la matrice perceptuelle, la vie jusqu’ici pouvant grossièrement être définie comme un système cherchant à se perpétuer et s’auto-engendrer indéfiniment ?

Justement j’ai failli en parler de la grammaire universelle pour développer cette phrase « Pourquoi tous les « codes » de notre réalité ne pourraient-ils pas eux aussi être une sorte de langage maternel insoupçonné qui est ancré dans notre cerveau (à travers la mémoire collective de l’ADN et de la culture) ? »

On apprend pas simplement notre langue maternelle par l’influence de la culture, on a déjà le socle de prédispositions pour l’apprendre, à savoir la grammaire universelle. La mémoire collective de l’ADN = l’équivalent de la grammaire universelle de Chomsky. On est déjà incliné à poursuivre certaines stigmergies à travers notre ADN. À cause de la sélection naturelle. Ce qui est pourquoi contrairement à ce que disent les sjw, tout n’est pas que conditionnement social et culturel.

Pour les gilets jaunes je connais pas assez leur organisation interne, mais je pense quand même que ça va au delà de la stigmergie pour certaines personnes, notamment les têtes pensantes, les chefs de file, les structurateurs du mouvement, etc (enfin j’imagine qu’il y en a pas mal). Même si effectivement la majorité des gilets jaunes doivent être dans des dynamiques stigmergiques. Mais du coup ça ne compte pas vraiment, car ces « moutons » se font affecter par l’influence des bergers. L’esprit « gilets jaunes » est manufacturé. Alors que dans une vraie stigmergie l’esprit est émergent, tout le monde est un mouton mais sans berger (c’est l’inverse d’une conspiration un peu).

Les memes c’est beaucoup plus stigmergique par contre. Parce qu’il n’y a aucune hiérarchie, c’est totalement décentralisé, il n’y a pas de berger. Tout le monde est un mouton sans berger, dans le sens où les nouveaux producteurs de memes le font dans l’esprit des memes, sans que personne n’ait manufacturé cet esprit. C’est juste un esprit qu’on retrouve à travers les mêmes.

@Bertrand

Autrement, vis à vis de l’éveil spirituel, cela passe obligatoirement pour toi par une réalisation intellectuelle de l’existence de ce moule perceptif ?

@Prometheus oui mais ça peut être juste une partie du moule et ça peut être simplement intuitif. Par exemple les expériences basiques de « no self » ce n’est pas tout le moule qui est (dé)réalisé mais juste une sous-partie.
La plupart des éveils spirituels sont évidemment partiels. D’ailleurs je pense qu’avant le stade jaune ils sont forcément très très partiels.
D’où le fait que beaucoup de traditions s’arrêtent au no-self, à la réalisation du vide, etc

@Bertrand
Et comment définirais-tu l’éveil spirituel, est-ce un stade de conscience permanent, une expérience qu’il faut avoir vécu une fois (style samadhi) qui affecte ta perception des choses même une fois que tu retournes dans la matrice perceptuelle ?

@Prometheus La deuxième proposition englobe la première et je pense que c’est ça ouais (la deuxième)

Ce qui est pourquoi contrairement à ce que disent les sjw, tout n’est pas que conditionnement social et culturel.

Karl Marx vient se faire Magistered en beauté hahah

« Etant donné que nous sommes influencés par notre cerveau, notre corps et notre état biologique, penses-tu qu’il est possible de sortir totalement de leur influence pour découvrir la « matrice divine » ? »

Non et oui. Dans le sens où comme je le défends dans je ne sais plus quel épisode, on a notre version de la matrice divine.
Version qui reste influencée par le cerveau, le corps etc
La matrice divine reste une matrice perceptuelle donc

juste pas ce que j’appelle la perception existentielle, à savoir la perception taillée pour la survie égoïque (en gros)

Par exemple les expériences basiques de « no self » ce n’est pas tout le moule qui est (dé)réalisé mais juste une sous-partie.

Tu veux dire que le moule mental lui reste encore dans de la superstition et n’est pas capable de voir le monde de manière holistique ?

« Enfin, d’après-toi quelle est la finalité de cet éveil spirituel/de la sortie de la matrice perceptuelle, la vie jusqu’ici pouvant grossièrement être définie comme un système cherchant à se perpétuer et s’auto-engendrer indéfiniment ? »

C’est juste dans cette optique là. Jusquà un certain stade, la matrice de la perception existentielle est mieux pour ce rôle que la matrice divine, mais après non

Tu veux dire que le moule mental lui reste encore dans de la superstition et n’est pas capable de voir le monde de manière holistique ?

@Prometheus Ceux qui ont simplement une experience de no-self pensent que leur ego est une illusion, mais que tout le reste est réel. À ce stade seul l’ego est considéré comme une illusion

C’est juste dans cette optique là. Jusquà un certain stade, la matrice de la perception existentielle est mieux pour ce rôle que la matrice divine, mais après non

Donc le rôle de la « matrice divine » serait de ramener de l’harmonie à un stade où il y aurait trop de chaos ?

Au stade où la stratégie de l’ego/la division, etc devient trop entropique

Ceux qui ont simplement une experience de no-self pensent que leur ego est une illusion, mais que tout le reste est réel. À ce stade seul l’ego est considéré comme une illusion

N’ont-ils pas une expérience d’unité, l’expérience que tout est eux et qu’ils sont tout ?

Veux-tu dire que le monde des formes est lui aussi une illusion tout comme l’égo et que c’est ça qu’ils ne réalisent pas ?

"N’ont-ils pas une expérience d’unité, l’expérience que tout est eux et qu’ils sont tout ? "
Non c’est déjà autre chose. Le no-self est plus relatif à l’expérience de no free-will si tu préfères.
Oui c’est un peu ça. Mais même au niveau du temps, de l’espace, etc. Ça reste « réel » pour eux.
Dans un épisode je fais l’analogie avec un personnage dans un rêve
qui se retrouve face à un monstre
et qui réalise que son épée est une illusion
mais pas que le monstre est aussi une illusion