Comment expliquer le manque d'empathie chez les gens?

@Bertrand Qu’est-ce qui selon toi empêche un individu lambda de la vie de tout les jours (typiquement quelqu’un au stade orange/vert)
d’être empathique , d’être capable de voir le bon dans les autres , de ne pas être réactionnaire.
Le manque de connaissance, la peur, un état physiologique /une santé pas au top ? Toutes ces choses réunies + d’autres facteurs ?

Dans le film Man of Steel, y avait une scène que j’avais bien aimé, c’est le moment où Clark retrouve son père, et le type lui explique ce que signifie le « S » sur sa tenue.
Il lui dit : "Le symbole de la maison des EL représente l’espoir. Et en lui réside cette conviction fondamentale que chaque personne a le potentiel d’être une force pour le bien "

Donc sans tomber dans le coté fleur bleue, tout le monde il est gentil, la vie est rose (lol), comment tendre vers ce genre d’état d’esprit, un peu plus sain, plus tolérant?

Les individus au stade vert qui sont sains (càd ceux qui sont pas sur twitter) sont censés être empathiques justement
Pour les individus à orange et antérieur, c’est la structure de leur esprit qui n’est pas encore architecturée pour faire ça efficacement

Je pense qu’on peut pas le forcer, c’est un processus naturel
Étant donné les conditions de vie les gens avaient besoin de ne pas avoir d’empathie généralisée
Les conditions de vie qui ont permis l’émergence du stade vert, c’est très récent
du coup tout ce que fait le vert aide à l’empathie
càd s’éduquer, contempler, relativiser

s’intéresser à l’intérieur des gens
comprendre d’où ils viennent

Donc grosso modo, c’est un processus de recherche, de compréhension du monde qui petit a petit amène
a générer de l’empathie en fait

je dirais que c’est le plus gros levier en tout cas
quand tu contemples profondément tout ce qui est libre arbitre/détermination, ça coupe tout jugement/ressentiment vis-à-vis des autres
parce que tu comprends que si tu avais été à leur place, avec leurs gènes, avec leur histoire, leur culture, etc, tu aurais fais exactement la même chose à chaque seconde de ta vie

parce que tu comprends que si tu avais été à leur place, avec leurs gènes, avec leur histoire, leur culture, etc, tu aurais fais exactement la même chose à chaque seconde de ta vie

@Bertrand Haha, ouais c’est vrai que dit comme ça, ça calme et ça permets d’expliquer pas mal de choses.

Je pense que ça rejoint pas mal ce qu’on disait dans le premier vocal sur l’évolution globale en jaune, et en politique à propos de la fermeture / ouverture et la neurogenèse. Ouverture à l’expérience associée à l’empathie.

Les psychédéliques / empathogènes peuvent jouer un rôle (penser au fait que le vert a beaucoup émergé avec les hippies).

je savais mêmes pas que de tel substance existait

je savais mêmes pas que de tel substance existait

@Desirez-vous-du_the Probablement une des propriétés qui donnent la sensation que tout est Dieu et qu’on est Dieu. L’autre devient toi.
Ce qu’on néglige c’est que le sentiment de soi repose tout autant sur l’existence du sentiment d’altérité (ce qui est autre que soi)

Si tu atrophies radicalement le volume du sentiment d’altérité, déjà ta relation avec le monde change drastiquement

Probablement une des propriétés qui donnent la sensation que tout est Dieu et qu’on est Dieu. L’autre devient toi.

@Bertrand Ouais tout ce qui buffalo alvarus et tout peut être considérer comme un empathogène du coup

Ce qu’on néglige c’est que le sentiment de soi repose tout autant sur l’existence du sentiment d’altérité (ce qui est autre que soi)

@Bertrand Ouais ces deux concepts ne peuvent pas exister sans l’autre