JAUNE [Dump Discord]

D’ailleurs Bertrand est-ce que la méditation facilite le passage en état de flow ?
Et la méditation ne peut-elle pas réduire l’anticipation au plaisir produite par la dopamine/l’excitation/l’activation du DMN à faire des activités ?
Je pense à ça car à un moment où je méditais beaucoup j’étais devenu presque anhédonique et la réalité me paraissait « unidimensionnelle ».

Oui je pense ça muscle ta concentration, tu deviens moins « ADHD ». Moins de dispersion = plus de concentration

Je pense à ça car à un moment où je méditais beaucoup j’étais devenu presque anhédonique et la réalité me paraissait « unidimensionnelle ».

@Prometheus Oui ça va dans les deux sens, tu réduis le négatif ET le positif. C’est pour ça que quand on poursuit un nouveau truc excitant nos rituels de méditation ont tendance à être écourtés ou passer à la trappe :poop: C’est antagoniste. Mais du coup c’est comme ce que je disais toute à l’heure à Alexandre, quand la méditation commence à te mettre trop en mode Eckhart Tolle et que c’est pas bon si t’es dans une phase entrepreneuriale solo, suffit de chercher un truc excitant et tu reviens vite en mode plus « normal ». C’est un peu le même délire que le sommeil et l’éveil. Quand tu as trop dormi, il y a une inertie et tu dois faire des trucs pour pas rester trop longtemps dans le pâté et retrouver ta vivacité.

À part ça je pense pas que tu deviennes anhédonique à cause de la méditation si tu as des sources d’oxytocine/sérotonine dans ta vie (les phases de ta vie où tu passes du temps avec une fille que tu connais bien). C’est juste dans les phases où tout repose sur la dopamine et la noradrénaline, à savoir les phases les plus communes quand t’es enrepreneur solo

13 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Impact des ondes électromagnétiques sur notre santé?

Oui mais de manière relativement superficielle. Je suis familier avec les notions de (non) zero sum game, (in)finite game, le dilemme du prisonnier, l’équilibre de Nash, euh… Voilà c’est ce que ça m’évoque à froid :smile:
Je checkerais la vidéo demain !

Oui en fait je trouve que c’est un outil très intéressant pour interpréter en anticiper les interactions sociales, en particulier commerciales même si ce n’est pas évident à comprendre

5 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Soigner des blessures physiques par la méditation

Vous pensez quoi du discours à propos de la décroissance (vis à vis du réchauffement climatique, de la finitude des ressources alors que la population croît, etc) ?

Je pense notamment en France à Jancovici : https://www.youtube.com/watch?v=Vjkq8V5rVy0

11 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Les Sleep Trackers

Merci je regarderais. J’ai déjà lu un livre de cette auteure (sur le sujet du mouvement et son rôle écosystémique), il y avait des choses intéressantes

J’ai prévu de le lire son bouquin sur le mouvement, elle dit beaucoup de choses intéressantes et vaut carrément le coup d’être lue et écoutée. Son bouquin « The Willpower Instinct » rejoint pas mal ce que tu dis à propos de la motivation/discipline d’ailleurs

Pour continuer sur la stigmergie, quelques notes que j’ai envoyé à un collègue chercheur :
« Stigmergie versus conspiration
Le concept de stigmergie est plus facile à comprendre quand il est contrasté avec le concept de conspiration. Dans l’idée de conspiration, certaines forces gagnent à ce qu’un certain ordre systémique soit maintenu. Et cet ordre est activement contrôlé et maintenu par une organisation ayant une influence globale (qui agit plus ou moins dans l’ombre). Autrement dit, il y a un contrôle central et une influence globale, qui ensuite sont disséminés et consciemment mis en application par les acteurs de l’organisation. Les acteurs de l’organisation sont en coordination directe et intentionnelle, il y un « plan » central très clair à réaliser. Encore une fois dans l’idée de conspiration, les exécuteurs sont clairement conscients du plan qu’ils réalisent.
Avec la stigmergie, on retrouve également cette idée que certaines forces gagnent à ce qu’un certain ordre systémique soit maintenu. Mais tout se met en œuvre de manière implicite et décentralisée, à travers un large réseau de biais, de valeurs, d’interactions, d’associations, de dépendances et de contraintes locaux relativement subtils mais qui par accumulation et émergence servent globalement les intérêts d’un certain ordre. La coordination est indirecte et non directe. Le contrôle est décentralisé, l’influence est locale (et se propage de local en local). Le renforcement est involontaire. Beaucoup d’idéologies par exemple, se développent davantage à travers la stigmergie qu’à travers la conspiration. Les exécuteurs sont beaucoup plus inconscients de l’ordre systémique qu’ils maintiennent et des conséquences globales de leurs interactions. C’est l’influence de l’environnement local qui les guide indirectement d’une manière globale. Par exemple en science, au début de leur carrière beaucoup de jeunes chercheurs n’ont pas encore la connaissance de tous les paradigmes existants, et donc ils utilisent, communiquent et propagent sans le réaliser un paradigme particulier dans lequel ils ont baignés jusque là. »
Des dynamiques stigmergiques dans le cerveau
D’une certaine manière on peut considérer les neurones à la fois comme des agents et comme un environnement. L’accumulation de traces en mémoire correspond aux traces dans l’environnement qui vont influencer les prochaines actions des agents.
Et de la même manière que certains processus cognitifs semblent être de type « conspiration » (contrôle exécutif centralisé, influence globale) ils sont en fait de type « stigmergie »(coordination indirecte et décentralisée par l’influence des biais locaux, émergence, …).

En effet, le contraste entre stigmergie et le concept de conspiration rend la chose plus facile à comprendre

@Bertrand pour revenir sur le concept de stigmergie et vis à vis des notes que tu as envoyé à ton collègue chercheur.

Pour faire simple, tu dis que la conspiration est un projet calculé et voulu à l’avance par un acteur avec un contrôle centralisé, et que la stigmergie est l’action spontanée coordonnée de plusieurs acteurs avec un contrôle décentralisé.

Que penses-tu du libre arbitre et des implications que cela pourrait avoir sur cette différence entre conspiration et stigmergie ?

Dans une de nos discussions récentes tu disais que les stades jaunes et turquoises émergeaient par nécessité de ramener de l’harmonie à une époque où il y a trop d’entropie, comme si en réalité il n’y avait pas de hasard et que tout était prévu à l’avance.

Est-ce que ça ne voudrait pas dire que tout est en réalité une conspiration, et que la stigmergie nous apparaît comme telle par le biais de notre matrice existentielle, et donc serait en réalité une illusion ?

« Dans une de nos discussions récentes tu disais que les stades jaunes et turquoises émergeaient par nécessité de ramener de l’harmonie à une époque où il y a trop d’entropie, comme si en réalité il n’y avait pas de hasard et que tout était prévu à l’avance. »

Justement nécessité = réaction. Et non prévu à l’avance.
Et je dirais l’inverse en fait. Beaucoup de stigmergies apparaissent comme des conspirations étant donné les biais de perception existentielle.
Cet épisode était d’ailleurs dédié à cet idée : https://fondation-magister.org/conspiration-du-vol-oiseau-biais-raisonnements
Pratiquement personne ne perçoit des stigmergies, mais beaucoup perçoivent des conspirations
Après peut-être que tu veux dire que d’un point de vue Turquoise (~ pour Dieu) il y a une non-dualité entre les stigmergies et les conspirations. Les deux s’inscrivent dans la détermination/volonté divine. Et si c’est ça que tu suggérais, oui complètement.

Après peut-être que tu veux dire que d’un point de vue Turquoise (~ pour Dieu) il y a une non-dualité entre les stigmergies et les conspirations. Les deux s’inscrivent dans la détermination/volonté divine. Et si c’est ça que tu suggérais, oui complètement.

Oui, c’est ça que je suggérais.

Je n’avais pas encore vu cet épisode, je le regarde dans la journée.

56 messages ont été scindés en un nouveau sujet : Productivité topic 1 : Immersion et apprentissage

@Bertrand par rapport à cette vidéo : https://youtu.be/dWn6SapVrLY
Est ce que l’utilisation du réseau du mode par défaut du cerveau tend à ouvrir l’esprit, autrement dit est ce que les gens qui tendent à avoir un esprit relativement fermé ont un réseau du mode par défaut moins actif ou rien à voir ?

Non je pense pas qu’on puisse juste utiliser ce facteur. Beaucoup de dépressifs ruminent par exemple, ils tournent en rond dans le négatif. Et cette rumination c’est typiquement de l’activité du DMN. Tu pourrais me dire que c’est une sorte ouverture d’esprit sur le négatif, et c’est vrai, mais du coup ça relativise la chose :smile: L’ouverture d’esprit est plus associée à l’exploration en largeur qu’en profondeur.
On en revient au pessimisme et à l’optimisme
Les deux sont très liés au DMN mais essentiellement sous-tendus par les hémisphères différents
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3807005/#:~:text=Like%20all%20other%20human%20experiences,interlinked%20with%20distinct%20physiological%20processes.&text=Pessimistic%20views%20are%20generally%20mediated,left-hemisphere%20(LH).

C’est à dire en largeur plutôt qu’en profondeur ?