"Je ne suis pas un homme, Monsieur"

@Bertrand
Marrant dans la vidéo le mec croit défier les stéréotypes alors qu’il est genre le méga-stéréotype de ce dont on parle

Ben alors pour ça j’ai une théorie justement basée sur ces différences psychologiques entre archétype masculin et féminin. A savoir qu’on a tous un peu de masculin et de féminin et que ce n’est pas forcément défini par le genre qu’on a.

Ma théorie c’est donc que les homosexuels, transexuels et LGBT sont plus féminins en général (en tout cas chez les hommes, ça dépend des cas je ne vais pas de généralisation mais une moyenne) et c’est pour ça d’ailleurs qu’ils ont un maniérisme un peu caricatural féminin pour certains.

Or l’archétype féminin veut être unique (déteste qu’on le catégorise et catalogue, ce qui est un truc très « masculin ») et veut la liberté absolue.

A l’inverse de l’autisme on pourrait dire que ces personnes LGBT auraient des cerveaux « hyperféminins ».

Cela rejoint aussi ma théorie que les couleurs froides et la spirale dynamique sont plus féminines que masculines et inversement pour les couleurs chaudes.

Les couleurs froides étant plus basées sur l’idéologie et l’émotion et les couleurs chaudes sur la logique et le contrôle.
Voilà, c’est pas très politiquement correct non plus mais je pense que c’est intéressant.

Good insight !

Je suis pas mal d’accord avec tes points après ce qui me dérange c’est juste
que les stages oranges/rouge = super individuel et égoïques
donc ça colle aussi pas mal à ce côté « je suis unique »
d’ailleurs le rouge = la sortie du troupeau violet
le orange = la sortie des règles bleues

donc ça colle aussi pas mal à ce côté « je suis unique »

Je vois ce que tu veux dire oui, mais je dirais que ce n’est pas la même chose, l’archétype masculin est égoïste par son désir de prendre et de conquérir. Il se sent unique dans la manière dont il réussit et son ingéniosité.

L’archétype féminin est égocentrique et se sent unique au travers du fait qu’il se sent désiré par autrui et a ce besoin la d’ailleurs.

Donc la femme est égoïste pour attirer l’attention et l’homme est égoïste pour se démarquer des autres hommes ?

Deux problèmes dans ton résumé : je parle d’archétype psychologique et pas d’homme ou de femme.

Autrement le terme égoïste ne colle pas bien aux deux, je pense qu’il faut différencier égoïsme et égocentrisme.
Sinon c’est à peu près ça oui.

haha les flocons de neiges qui se croient si spéciaux et uniques :grinning_face_with_smiling_eyes:
Pas mal, la nuance est intéressante et à contempler davantage !

En même temps je réfléchis là parce que j’ai jamais pensé au sujet aussi loin !

Ouais mais il y a de bonnes pistes à mâcher là haha

Mais analyser la psychologie humaine à travers ces archétypes est très pertinent je pense, c’est ce qu’avait initié Jung et c’est triste que personne ne reprenne le flambeau depuis parce que c’est super puissant.

ça se fait encore je pense, mais c’est juste pas dans l’air du temps mainstream, qui au contraire est pour la dissociation des catégories
et le paradoxe de dualité que ça entraîne, dont la vidéo précédente est un bel exemple

Franchement si j’avais compris cette différence fondamentale plus jeune ça m’aurait tellement aidé haha

Tu m’étonnes. C’est vrai qu’à ce niveau on est pas aidé avec le brouillard artificiel de notre époque
et encore ça doit être pire en naissant ajd

Vu qu’on cherche à t’apprendre des choses comme la théorie du genre à l’école, c’est clair

C’est con parce que la théorie du genre appliqué à l’introversion et compagnie ça serait bien de l’enseigner à l’école !
la confiance, l’assurance, etc

Justement dès que tu as une personnalité assez masculine, que fais un peu fonctionner ta logique et que tu es pas dans l’idéologie mais dans le réalisme, tu fais face à des réactions indignées et émotionnelles.

Il faut pas mal de courage pour aller au delà de ça vu que c’est la tendance actuelle et que ça peut signifier de l’ostracisation et de la mort sociale.

mdr le mot arbitraire
c’est là que le bât blesse
croire que l’ordre de la société = arbitraire

Ben moi j’irais plus loin
Dire que « l’inégalité » des sexes serait d’origine sociale
C’est totalement aberrant et idéologique