La démocratie est-elle vraiment un bon régime politique?

Dans la mesure où le monde est très complexe, encore plus aujourd’hui qu’hier, est-ce que pour toi @Bertrand la démocratie est un bon gouvernement ? Dans la mesure où pour beaucoup de votants, faute de temps, d’énergie et d’intérêts, le niveau de compréhension de la politique est à des années lumières du niveau minimal.

J’ai toujours trouvé le système de vote actuel absurde. Sans même parler de la compétence des gens à comprendre les options, les options ne sont pas du tout équitables. Tu as toujours deux ou trois candidats en mode « superstar », les autres n’ont aucune chance.

Donc ouais je trouve ça plutôt mauvais, mais j’ai pas vraiment réfléchi à d’alternatives (pas encore) qui soient viable et moins mauvaise. Après ça ne me dérange pas tant que ça dans le sens où je ne suis pas certain qu’un pays peut avoir autre chose que le gouvernement qu’il mérite. Gouverner c’est très organique. Cf ce que je disais dans l’épisode 235 :

"Au niveau global, personne n’est en contrôle dans le sens naïf du terme.

Un président ne peut pas diriger un peuple qui est trop éloigné de son niveau de conscience et de développement psychologique.

Et par conséquent un président qui serait apte à changer radicalement les choses ne se ferait jamais élire.

Déjà ceux qui sont un chouilla trop en avance sur leur époque ne se font pas élire.

Le président doit être une sorte de miroir de son peuple et des contraintes qui vont avec.

Afin qu’il y ait une forme de compréhension mutuelle et organique."
J’ai plus de foi dans une forme de gouvernance indirecte, bottom-up, qui est faite par des esprits jaunes/oranges
que par la voie officielle et top-down

On ne peut pas imaginer un coup d’état par un « roi philosophe » à la Platon aha ?
Quand tu dis « ne peut pas diriger » j’ai du mal à comprendre pourquoi
Qu’il ne se fasse pas comprendre ni élire je peut comprendre
Mais qu’il réussisse, une fois au pouvoir, à insuffler une direction, est-ce que ce n’est pas possible ?

Ben typiquement beaucoup de gens en colère actuellement, c’est parce qu’ils ne comprennent pas le gouvernement
Donc imagine ça en pire
Il faudrait un vrai « spiral wizard », mais je sais pas si ça existe encore
Et je suis quasi certain que ça finirait par poser problème, car certaines personnes prendront ça pour de la traîtrise

« Soit tu es avec nous, soit tu es contre nous »

Après on peut imaginer un dirigeant effectivement spiral wizard qui se fasse d’abord passer pour une représentation viable du peuple et qui réussirait le double jeu de convaincre à un niveau inférieur sur la spirale dynamique et d’en même temps agir sur/vers un niveau supérieur

Voilà mais c’est chaud je trouve

J’ai toujours trouvé le système de vote actuel absurde. Sans même parler de la compétence des gens à comprendre les options, les options ne sont pas du tout équitables. Tu as toujours deux ou trois candidats en mode « superstar », les autres n’ont aucune chance.

Donc ouais je trouve ça plutôt mauvais, mais j’ai pas vraiment réfléchi à d’alternatives (pas encore) qui soient viable et moins mauvaise. Après ça ne me dérange pas tant que ça dans le sens où je ne suis pas certain qu’un pays peut avoir autre chose que le gouvernement qu’il mérite. Gouverner c’est très organique. Cf ce que je disais dans l’épisode 235 :

"Au niveau global, personne n’est en contrôle dans le sens naïf du terme.

Un président ne peut pas diriger un peuple qui est trop éloigné de son niveau de conscience et de développement psychologique.

Et par conséquent un président qui serait apte à changer radicalement les choses ne se ferait jamais élire.

Déjà ceux qui sont un chouilla trop en avance sur leur époque ne se font pas élire.

Le président doit être une sorte de miroir de son peuple et des contraintes qui vont avec.

Afin qu’il y ait une forme de compréhension mutuelle et organique."

@Bertrand Déjà il faudrait interdire les sondages sur les élections parce que ça influence trop les gens et c’est trop d’ingénierie sociale.

Une autre piste je pense que ça serait la décentralisation, les humains sont faits pour vivre en petites communautés pas en énormes pays, et plus une unité importante d’humains est gérée, plus on doit utiliser la force / la contrainte (et moins il y a de liberté / démocratie).

Enfin, je dirais qu’il faut ajouter un peu de démocratie directe et de transparence (pour éviter que les gens se fassent trop de délire complotistes justement, la « confiance » c’est un facteur hyper important pour l’économie par exemple).

Pour rebondir sur ce que je disais hier, en fait un système qui me plaît pas mal et me paraît plus solide que la démocratie, même si j’ai pas encore suffisamment étudié, c’est la sociocratie : Sociocracy - Wikipedia

« It was coined in 1851 by French philosopher Auguste Comte » :sunglasses: LA FRANCE :fr: :rooster: