La micronutrition, est-ce vraiment rentable?

J’ai remonté vite fait les messages et je vois que vous êtes super callé sur tout ce qui est micro nutrition, je n’y connais rien donc évidemment c’est une question naïve mais est-ce qu’au vu de la complexité de ces questions nutritionnelles si on fait ça « uniquement » dans un but d’optimisation de sa santé on est pas perdant en temps+énergie vs gains ?
En fait peut-être que la question est plutôt sur le fait que j’ai du mal à comprendre quelle approche vous avez de la nutrition (micro ou macro).
Un peu flou la question j’admets

Ben c’est sûr au début tu perds du temps, de l’argent et de l’énergie à expérimenter, mais après une fois que tu comprends comment tout ça interagit tu récupères des intérêts qui vont durer tout le reste de ta vie. Un taux d’intérêts faibles à vie = win.
Perso mon approche de la nutrition c’est simple = optimiser mon énergie et mon humeur
tout ce qui me permet de faire des ajustements positifs = win
Le truc à comprendre c’est à quel point on peut faire des grosses erreurs quand on ne sait pas vraiment ce qui se passe quand ingère X ou Y. Ça peut être assez vicieux, genre tu as l’impression que tout va bien mais en fait tu es descendu à 70% des tes capacités mentales ou de ton humeur
On arrive pas à voir ce qu’on peut gagner
Et c’est pareil avec le sommeil, intuitivement on n’arrive pas à bien réaliser les conséquences positives/négatives de tel ou tel ajustement, et ce n’est pas @Prometheus qui va me contredire ! :grin:

Oui, si on prend l’analogie de l’investissement je dirais que travailler sur ces choses c’est un investissement assez coûteux et qui prend du temps avant d’apporter les premières dividendes, mais une fois que la machine est bien rôdée c’est en général assez fort comme retour surtout si tu n’as pas une santé top de base.

Après un hack pour gagner beaucoup de temps, il vaut mieux se renseigner auprès de personnes qui ont déjà eu des succès similaires à ceux qu’on recherche et leur demander comment ils ont fait, leur avis et conseil (cela vaut pour la nutrition et tous les autres domaines).

Et c’est pareil avec le sommeil, intuitivement on n’arrive pas à bien réaliser les conséquences positives/négatives de tel ou tel ajustement

D’où l’intérêt de se mettre à la self-quantification assez sérieusement

Merci beaucoup de vos réponses ! Je vais me documenter, d’ailleurs si vous avez des ouvrages / sources particulièrement intéressants je prends ! Et je vais sûrement implémenter progressivement cette fameuse comptabilité, juste par curiosité tu as combien de colonnes Bertrand ?
Et effectivement pour le sommeil j’ai un sommeil plutôt mauvais de base et quand je compare aux rares moments où je dors bien il n’y a pas photo, toutes les perfs s’améliorent et de façon presque incomparable (c’est à dire qu’il y a une sorte de qualité innatteignable sinon)
D’ailleurs si vous avez pareil des trucs à conseiller sur le sommeil je prends
Vous suivez quel cycle de sommeil ?

Et je vais sûrement implémenter progressivement cette fameuse comptabilité, juste par curiosité tu as combien de colonnes Bertrand ?

@DocDoc Une cinquantaine mais je suis loin de tous les utiliser chaque jour. C’est pas un « habits tracker ».

D’ailleurs si vous avez pareil des trucs à conseiller sur le sommeil je prends

@DocDoc Procure-toi un Oura Ring pour pouvoir tracker ton sommeil et au bout d’un moment tu vas voir ce qui l’améliore et ce qui lui fait du mal

Ouais, je confirme l’Oura te donne une vision plus claire des choses du quotidien qui influent sur ton sommeil

Merci beaucoup de vos réponses ! Je vais me documenter, d’ailleurs si vous avez des ouvrages / sources particulièrement intéressants je prends !

@DocDoc Je sais pas si tu lis l’anglais mais un livre qui m’avait fait un déclic et une prise de conscience à l’époque c’est « The UltraMind Solution: Fix Your Broken Brain by Healing Your Body First » (le sous-titre veut tout dire)

Je vais me procurer ça
Oui je lis l’anglais pas de soucis