Le jeu de la vie

@Bertrand Qu’est-ce que tu penses de la philosophie de certaines personnes qui disent « c’est un jeu » ?

Que la vie et la réalité = un jeu ? Ou autre chose

Si oui, ça dépend le sens qu’il y a derrière. Tu as généralement deux pensées opposées :

Option 1 / c’est **qu’**un jeu donc on s’en fout, rien ne compte. Sorte de nihilisme.

Et Option 2 / c’est un jeu donc arrête de prendre tout trop au sérieux et joue au jeu.
Je me considère affilié à l’option 2 perso.

C’est très lié à l’éveil spirituel.

Je pensais plus la deuxième

En gros l’option 2 est divisée par ceux qui pensent être le personnage dans le jeu, et ceux qui pensent être le joueur du jeu.

Ceux qui pensent être le personnage ne pensent pas avoir de libre arbitre ? Ceux qui sont les joueurs peuvent avoir un détachement vis à vis du personnage ?

Non c’est plutôt l’inverse pour le libre-arbitre. Ceux qui pensent être le personnage ont juste ce sentiment de lourdeur permanent, et ce manque de recul, ils sont complètement investis dans la percpetion existentielle.
Et oui du coup pour le détachement.

Quand tu meurs dans un jeu-vidéo tu t’en fous. On va pas dire que c’est à ce point là dans la réalité (quand tu es le joueur), mais pas loin.