Le jeûne intermittent

Je suis en train d’essayer le jeûne intermittent le soir et mis à part un gros problème pour dormir le premier soir pas de différence notable (j’en suis à mon 5ème jour seulement). Évidemment je verrais sur la durée mais j’aurais aimé avoir vos retours :slightly_smiling_face:

Je fais du jeûne intermittent mais le matin, manger le soir m’aide à mieux dormir justement ! Et sinon je fais des jeûnes plus longs environ tous les deux mois en moyennes. Pas forcément très longs, souvent c’est juste trois jours.

@DocDoc , je le pratique depuis toujours enfaite (je n’ai jamais mangé le matin), mais en tout cas j’aime bien, je me sens plein d’énergie le matin, et je fais souvent des performances pas mal au niveau du sport. Pour les jeûnes très long je n’ai jamais tenté.

Et je le fais pour plusieurs raisons à commencer par le fait que je trouve ça plus naturel. Manger le matin n’a jamais été naturel et si je mange le matin j’aurais moins envie de manger le midi, etc
Après à long terme je trouve que ça me stabilise à tous les niveaux (notamment vis-à-vis des rythmes circadiens) et à très long terme ça aide à éliminer et réparer le corps (auto-phagie, etc)
Et pour s’organiser c’est quand même mieux d’avoir un repas en moins, les repas ça casse le flow :grinning_face_with_smiling_eyes:

Merci ! Je vais sûrement décaler au matin du coup, d’autant que le soir c’est dommage de ne pas manger avec la famille
Est-ce que le fait de manger plus pendant les deux autres repas ne vous alourdit pas pendant la phase de digestion ?

Et rien à voir mais tu as dis à plusieurs endroit que tu tenais une comptabilité comportementale, ça ressemble à quoi ?

Est-ce que le fait de manger plus pendant les deux autres repas ne vous alourdit pas pendant la phase de digestion ?

@DocDoc Possible, mais jeûne ou pas je prends des enzymes pour fluidifier ma digestion, donc avec les enzymes que je prends non j’ai zéro ballonnement et je suis rarement ralenti énergétiquement par les repas que je mange. Après je ne me pète jamais le bide non plus !

La comptabilité comportementale j’ai plusieurs systèmes mais en gros de base ça ressemble à un tableur excel, chaque ligne = un jour, chaque colonne = un comportement dont je tiens mes comptes. À chaque fois que je fais un comportement référencé je mets un chiffre. Le chiffre correspond à l’intensité. Pour certains comportements j’ai un code de lettres un peu plus complexes. Dans les cellules des jours à venir je peux avoir des trucs à faire ou à ne pas faire. Par exemple pour NoFap quand je planifie une période d’abstinence la plage de jours correspondante je mets le fond des cellules en rouge.
C’est bien pour s’y retrouver et pour extraire des patterns. Par exemple si je testes des combinaisons de plantes et que sur la durée je vois un lien avec mes fluctuations d’ humeur, …

Est-ce que certains d’entre vous pratiquent le jeûne (intermittent ou autre) ? Et est-ce que vous avez des effets (grands/petits, positifs/négatifs ?

@DocDoc Je pratique depuis quelques années et je n’ai que du positif, cela m’a permis d’améliorer ma flore intestinale/ma digestion/mon sommeil et mon métabolisme.

Par contre quand j’ai commencé mon métabolisme était dans un très mauvais état et ça pouvait me mettre trop en stress en augmentant trop mes hormones cataboliques.
Il vaut mieux y aller progressivement je dirais.

Possible, mais jeûne ou pas je prends des enzymes pour fluidifier ma digestion, donc avec les enzymes que je prends non j’ai zéro ballonnement et je suis rarement ralenti énergétiquement par les repas que je mange. Après je ne me pète jamais le bide non plus !

Yes c’est clair que les enzymes que tu m’as recommandé ça fait un gros changement chez moi également pour fluidifier la digestion.

Merci de vos réponses je vais investiguer du coup !
Content d’être arrivé ici en tout cas, j’ai l’impression que je vais pouvoir épancher ma soif de parler de certains sujets :slightly_smiling_face: c’est parfois difficile ailleurs