On n'aime jamais vraiment une personne mais les sentiments qu’elle nous procure

Hum, ce qui explique pourquoi lorsqu’on est dans des situations de vie où on se fait complètement ken par la vie (autrement dit on domine rien du tout) on a plutôt envie de se faire dominer par une meuf que le contraire en fait. Même si j’imagine qu’il y a des situations inverses. Edit : en fait après réflexion j’ai mille et un contre exemple donc c’est peut-être totalement faux

@DocDoc Hmmm tu tiens quelque chose la :thinking:

En quoi les déviances sexuelles ça correspondrait à un bug du second mécanisme ?

@Prometheus Ouais non comme je disais à DocDoc me suis sûrement emballé pour le coup. Mais cela dit je pense que c’est lié (car il y a souvent des inversions), juste pas suffisant. Il y a d’autres inversions impliquées.

C’est hyper intéressant en tout cas, tes critiques sur la Red Pill c’est pas juste de la destruction d’idéologie, tu donnes aussi des turquoise pill.

Je dois avouer que j’avais pas été mindfuck comme ça depuis un moment, je réfléchis à 1000 trucs en même temps là haha.

De la même manière l’amour fonctionne avec une dualité entre celui qui reçoit l’affection et celui qui donne. Mais là j’ai l’impression que c’est asexué non ?

@DocDoc Asexué mais pas apolarisé. Le truc sur les PN est exagéré mais ce qui est vrai c’est qu’il y a souvent une personne codépendante qui va être avec une personne qui se nourrit de ça (en donnant très peu en retour)

Hum, ce qui explique pourquoi lorsqu’on est dans des situations de vie où on se fait complètement ken par la vie (autrement dit on domine rien du tout) on a plutôt envie de se faire dominer par une meuf que le contraire en fait. Même si j’imagine qu’il y a des situations inverses. Edit : en fait après réflexion j’ai mille et un contre exemple donc c’est peut-être totalement faux

@DocDoc En fait plus j’y réfléchis plus c’est presque le contraire en fait. C’est à dire que lorsqu’on a charbonné tout une semaine, qu’on a « dominé » les problèmes non stop on a surtout envie de s’abandonner il me semble.

Asexué mais pas apolarisé. Le truc sur les PN est exagéré mais ce qui est vrai c’est qu’il y a souvent une personne codépendante qui va être avec une personne qui se nourrit de ça (en donnant très peu en retour)

@Bertrand Et c’est une mauvaise relation selon toi ? Une relation saine serait une relation ou la polarisation est partagée ?

En fait plus j’y réfléchis plus c’est presque le contraire en fait. C’est à dire que lorsqu’on a charbonné tout une semaine, qu’on a « dominé » les problèmes non stop on a surtout envie de s’abandonner il me semble.

@DocDoc Ouais je penche plus là dessus également.

Et c’est une mauvaise relation selon toi ? Une relation saine serait une relation ou la polarisation est partagée ?

@DocDoc Pas nécessairement. Certaines personnes aiment donner pour donner et d’autres recevoir.

Ouais je penche plus là dessus également.

@Bertrand Mais du coup je pense qu’il y a clairement une valeur partagée entre la domination d’un individu et celle d’une activité

Mais du coup je pense qu’il y a clairement une valeur partagée entre la domination d’un individu et celle d’une activité

@DocDoc oui 100%

Pas nécessairement. Certaines personnes aiment donner pour donner et d’autres recevoir.

@Bertrand Tout le monde aime recevoir non aha ?

sinon pour en revenir à la féminité à l’intérieur perso ça m’arrive pas trop, mais j’ai entendu dire beaucoup d’hommes qui fois qu’ils ont orgasmé, ils trouvent la fille plus du tout féminine et attirante, ils la trouvent repoussante

sinon pour en revenir à la féminité à l’intérieur perso ça m’arrive pas trop, mais j’ai entendu dire beaucoup d’hommes qui fois qu’ils ont orgasmé, ils trouvent la fille plus du tout féminine et attirante, ils la trouvent repoussante

@Bertrand Peut-être pas à ce point mais oui effectivement ça m’arrive souvent. C’est parce que du coup on exprime plus la féminité « de l’autre » ? C’est parce qu’on s’est vidé de sa féminité ?

Pas nécessairement. Certaines personnes aiment donner pour donner et d’autres recevoir.

@Bertrand Est-ce que recevoir et donner comblent un même besoin ou est-ce qu’il faut à la fois recevoir et donner ?

Tout le monde aime recevoir non aha ?

@DocDoc Oui mais à des degrés différents. Certaines personnes dépendent de ça, elles recherchent constamment des personnes qui vont leur donner

Peut-être pas à ce point mais oui effectivement ça m’arrive souvent. C’est parce que du coup on exprime plus la féminité « de l’autre » ? C’est parce qu’on s’est vidé de sa féminité ?

@DocDoc Les hormones modifient le filtrage sensoriel associé à la projection de féminité

Les hormones modifient le filtrage sensoriel associé à la projection de féminité

@Bertrand Les hormones de la féminité ont été dépensées et sont remplacées par celle du dégout ?

sinon pour en revenir à la féminité à l’intérieur perso ça m’arrive pas trop, mais j’ai entendu dire beaucoup d’hommes qui fois qu’ils ont orgasmé, ils trouvent la fille plus du tout féminine et attirante, ils la trouvent repoussante

@Bertrand Ouais ce genre de chose ça m’est jamais arrivé, je perds par contre un peu en intérêt pour la fille momentanément par contre mais j’imagine que c’est normal biologiquement

@DocDoc

Les hormones de la féminité ont été dépensées et sont remplacées par celle du dégout ?

peut-être ça aussi
mais je vise plus sur un changement de filtrage

sur un changement de filtrage

@Bertrand Mais est-ce que changement de filtrage = changement de la valeur exprimée/qu’on cherche à exprimer justement ?

non je pense que c’est indépendant
de base tes filtres sensoriels te poussent à projeter la féminité
seulement sur les filles
là c’est pareil sauf que ça enlève aussi les filles
dont la féminité n’a pas disparu
juste qu’elle est empêché de s’exprimer sur tout, y compris les filles

juste qu’elle est empêché de s’exprimer sur tout, y compris les filles

@Bertrand Probablement spécifiquement à cette fille en particulier d’ailleurs. Une autre fille pourrait être féminine (effet Coolidge)

oui