[Podcast] Robert Kegan et Ken Wilber - L'importance du dégoût dans notre processus d'évolution

Discussion entre Robert Kegan et Ken Wilber, essentiellement sur le stade vert : https://www.youtube.com/watch?v=sRzU1bDXQIs

Un petit passage que j’ai kiffé et qui m’a rappelé ce que je disais dans ma vidéo sur la théorie de l’évolution et le mécanisme de rejet radical de ce qui nous précède afin de s’en éloigner et donc pouvoir évoluer :

Robert : « There is no frame on the world for which we have less sympathy and generosity than the one which we have only newly, and perhaps perilously, begun to extricate oursleves from »

Ken " It’s the reformed smoker !"

Si on avait pas du « dégoût » pour le stade d’où on vient et d’où on essaie d’évoluer, on ne pourrait pas maintenir notre cap évolutionnaire. Donc ouais on retrouve typiquement ça avec ceux qui arrêtent la cigarette pour de bon, NoFap, Red Pill, etc. C’est une évolution très réactionnelle.

D’ailleurs vis-à-vis de NoFap c’était le sujet de cette vidéo NoFap, Porno, Branlette, Addiction : Le Pouvoir de la Méditation #0168 | Vidéos de Développement Personnel - Fondation MAGister

"Certes avoir une phase dans laquelle tu utilises à fond la technique numéro 6 de la vidéo précédente,

c’est à dire une phase de dégoût et de diabolisation de la masturbation,

ça peut t’aider à te sevrer.

Mais sur le long terme l’idéal c’est de t’en foutre en fait,

de n’avoir aucune charge émotionnelle profonde associée à cette pratique.

De juste voir ça comme un truc que tu peux faire de temps en temps sans jamais perdre le contrôle et sans jamais trahir ton intégrité.

Là tu seras vraiment en situation de pouvoir.

Par exemple moi j’ai eu une phase dans ma vie où j’ai utilisé à fond cette technique numéro 6.

C’est à dire que j’avais du dégoût à l’idée de me masturber,

parce qu’à côté de ça ma vie sexuelle était zéro.

Durant cette phase je me disais que quand ta vie sexuelle est au point mort,

pratiquer la masturbation c’est vraiment un truc de faible qui se complaît dans l’échappement et qui se dénie lui-même.

Parce que si tu te masturbes devant du porno ça veut dire tu en as envie de tout ça.

Si tu n’avais pas envie tu ne te masturberais pas.

Alors dans cette phase je me disais que si tu t’estimes et te respectes un tant soi peu,

tu devrais t’interdire de te masturber.

Si tu te respectes alors les seules occasions où tu t’autoriseras à éjaculer c’est en faisant l’amour à une femme.

Ça m’a bien aidé et servi d’être dans ce paradigme de croyances négatives sur la masturbation,

mais bon, au bout d’un moment je n’en avais plus besoin pour avancer dans ma vie, et donc je l’ai remplacé.

Comme je vous le disais dans l’épisode 71, il faut faire attention de ne pas rester accroché à des croyances qui ont été utiles pour passer une phase de notre passé,

si elles ne sont plus utiles pour notre futur.

Utilisez les croyances, mais ne les laissez pas vous utiliser."