Potentialisation - Se concentrer sur une chose à la fois?

Dans ton live tu as dit que tu étais très « une préoccupation à la fois », avec une potentialisation poussée au max. Mais est-ce que les potentialisations variées ne permettent pas de faire des liens interdisciplinaires ? Si je fais disons 3 trucs en alternance en fait chaque truc déborde sur les deux autres et peut me donner des idées.
Après je suis quand même d’accord que de manière générale ce qui manque souvent c’est plus du focus

Il y a différents degrés de potentialisation, tu gardes les effets interdisciplinaires grâce à la mémoire fraîche

Juste que d’expérience il y a une grosse différence
de productivité quand tu pousses la potentialisation à fond

Est-ce que ce n’est pas juste une question de productivité qui est sur une chose plus large ? Si je reprend mon exemple ce serait sur une sorte d’abstraction/agglomération de mes trois « trucs ». Ou est-ce que réellement c’est perdant et j’aurais eu les même connections si j’avais fait chaque « truc » un par un ?

Je dis pas que t’aurais moins de recoupements, c’est la différence entre rappel libre et rappel indicé
Quand tu veux être productif tu es en mode rappel libre
les connexions interdisciplinaires c’est du rappel indicé en bonus

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par rappel libre et indicé

Le rappel libre c’est quand on tu dois sortir un souvenir sans précisio
le rappel indicé c’est quand tu as un indice pour te rappeler d’un élément
typiquement dans les expés de psycho tu as une listes d’éléments
rappel libre = tu dois redire tous les éléments

rappel indicé = on te dit par exemple mammifère
et s’il y avait « chat » dans la liste
ça va te l’indicer
Quand tu crées quelque chose tu es dans une sorte de rappel libre

quand tu fais des interconnexions entre les choses, dans une sorte de rappel indicé

Je vois pas bien la différence, en soit dans l’exemple l’indice c’est « liste » pour le rappel libre et « liste/mammifère » pour le rappel indicé, c’est une différence très relative du coup ?

oui c’est toujours relatif
quand tu travailles sur un sujet tu as le sujet
donc c’est pareil
mais tu dois toujours produire des idées dans ce sujet

et pour ça ça marche mieux quand tu es bien potentialisé sur ce sujet
comme pour la liste en rappel libre
Crucialement si on laisse du temps passer (dépotentialisation), les performances en rappel libre chutent beaucoup plus drastiquement qu’en rappel indicé

La différence d’indiçage fait une différence énorme. Imagine tu viens d’oublier un truc, tu essaies de t’en rappeler. Si tu pouvais avoir un indice, ça serait bien plus facile de retrouver.

Je crois que je comprends ce que tu veux dire mais je ne vois pas le lien direct avec le rapport liens interdisciplinaires/potentialisation.
Déjà si j’essaie de reformuler, la différence relative entre rappel libre et rappel indicé c’est finalement la précision de la structure mentale qui amène à l’information. C’est à dire que si je dois me souvenir de « chat » mammifère/animal de compagnie est plus précis que mammifère tout court. Je suis évidemment d’accord. Maintenant je ne comprends pas quand tu dis que « un sujet potentialisé = rappel libre » et « connexions interdisciplinaires = rappel indicé ». En soit effectivement c’est indicé si on compare sujet et sujet/sujet interdisciplinaire mais quand on bosse sur un sujet on structure sa pensée, et finalement on crée autant d’indices (et on peut naviguer d’indice en indice pour retrouver les informations). Typiquement je pourrais avoir sujet/truc/chose qui serait plus indicé que sujet/sujet interdisciplinaire.
Tout ça pour dire qu’en fait, je ne comprends pas le lien entre la notion de rappel libre/indicé, ce qui pour moi revient à dire « structure ta pensée », et le fait d’avoir plus ou moins de recoupements selon qu’on traite plusieurs sujets en même temps.
J’espère ne pas avoir fait trop de contre sens, mais il est tard pour moi aha

Quand tu travailles sur un sujet, disons que tu gardes les éléments chargés en moyenne à 80%
Quand tu arrêtes de travailler sur ce sujet, disons que ces éléments descendent en moyenne à 40% pour les jours à venir, et encore moins après.

Pour faire rapidement (et en quantité) des connexions « libres » tu as besoin que les éléments soient en moyenne chargés à 80%.
40 % ils ne seront pas assez frais pour que tu t’en souviennes si le lien n’est pas évident (indiçage).

Cela dit si tu as un indice, alors tu pourras facilement réévoquer les éléments chargés à 40%.
D’où l’idée que les liens interdisciplinaires restent largement possibles avec ce qui est encore à 40%.
Et non pour le rappel libre/indicé
en gros tu as une liste de 50 mots

Et tu dois te rappeler des 50 mots avec ou sans indice sur les mots

Donc dans le rappel libre on ne te dit rien
ta conscience se déplace « librement » dans ton espace mental

alors que si on te donne un indice, c’est comme si ça allumait une petite lumière à un endroit de ton espace mental
et donc tu vas aller voir et retrouver le mot
et donc les indices vont s’enchaîner comme ça
ce qui fait que c’est bien plus facile de retrouver les mots

la façon de bien réussir le rappel libre en gros c’est de potentialiser à fond les mots, pour qu’ils restent allumés
sans indices

Mais en soit si la liberté/l’indiçage du rappel est toute relative alors autrement dit y a « juste » une corrélation positive entre liberté du rappel et le chargement de l’information pour pouvoir s’en souvenir. Mais du coup plus je garde de la potentialisation sur deux sujets par exemple plus je peux faire des connexions libres entre les deux ?