Réflexion sur la séduction homme-femme

Ok ok. Hier ce que @Bertrand a dit en live m’a fait un peu réfléchir quand même, surtout avec les questions d’Alex qui avais l’air d’être un peu pessimiste, par rapport a la nature des relations hommes-femmes en séduction et faire comme si les hommes étaient merveilleux et les femmes toutes des méchantes.
Mais il y a un point important à soulever de cette discussion, c’est le concept de choix/possibilité.
A savoir qu’un homme/femme qui a beaucoup de choix, vas à moyen et long terme être exigeant dû au choix qu’il/elle a.
De nos jours avec les réseaux sociaux, et les app, de rencontre, il me semble que les femmes sont un peu plus en abondance que les hommes. Donc le sentiment de choix va être plus fort chez les hommes que les femmes.
Prenons le cas de Jean-Michel, homme lambda, physique lambda mais pas dégueu, légèrement athlétique (il va à basic-fit 2x par semaine) qui touche un peu plus que le smic, il a un métier de technicien supérieur.
Donc si Jean-mi veut se trouver une meuf, et tendre le plus possible vers des relations longues ( ici relations longue signifie supérieur ou égal à 7mois-1 an ).
Etant donné la forte concurrence et le sentiment d’abondance Jean-mi a intérêt a pas viser trop haut niveau physique, c’est-à-dire trouver une fille un peu moins jolie que lui on vas dire, et trouver une fille qui gagne moins bien sa vie que lui, de telle sorte a ce que la fille , apprécie le confort financier qu’il lui offre et qu’elle réfléchisse a 2x avant de le quitter.
Autre option pour Jean-mi, aller dans un pays où le niveau de vie est moins cher que son pays actuel, de tel sorte à être un « messi » là-bas. Evidemment cette solution a son lot d’inconvénient (nouvelle loi, langue, on perd tous ces amis, ect)
Evidemment dans tout ça, il faut quand même qu’il y ait de l’amour, que le type ait une bonne personnalité, qu’il ne soit pas une serpillère, qu’il sache s’affirmer, qu’il sache gérer un minimum les relations conjugales, la séduction (sinon il va galérer de manière générale), sinon, c’est inutile et la meuf vas vraiment s’emmerder avec lui.
Mais ce que je veux dire c’est que, c’est bien, la fille t’aime, mais a un moment donné quand la passion sera un peu retombée, qu’il y aura quelques difficultés, le fait de savoir qu’elle a de meilleures options (même si elle aime Jean-mi), chaque fois qu’elle post une photo, tout le monde la félicite de sa beauté, la fille elle va être « tenté » et au fil du temps se détacher et partir voir ailleurs. Tandis que si jean-mi apporte lui apporte un certain confort et qu’elle estime que si elle quitte Jean-mi, elle n’est pas sûr de le retrouver ailleurs, ben Jean-mi est gagnant, surtout que le mec voilà il est réglo, sympa et tout.

Bon mon texte peut paraitre un peu, pessimiste et a surement des angles morts, mais je pense quand même avoir soulevé quelques points intéressants. Que pensez vous de la situation de Jean-mi ?

Pour moi c’est cohérent. Il y a toujours des intérêts égoïstes dans une relation à deux. Si l’une des parties trouve mieux ailleurs, elle ne va pas se priver. C’est pour ça que chacune des deux parties doit faire attention à entretenir l’intérêt de l’autre partie si le couple se veut être durable.

Pas trop compris où tu voulais en venir. Après dans ton texte tu sous-estimes grandement l’importance de l’émotionnel pour les filles. Le problème de la plupart des mecs c’est pas du tout leur situation économique, leur physique, etc, c’est juste que c’est des tanches niveau connexion émotionnelle, flirt, etc

Pas trop compris où tu voulais en venir. Après dans ton texte tu sous-estimes grandement l’importance de l’émotionnel pour les filles. Le problème de la plupart des mecs c’est pas du tout leur situation économique, leur physique, etc, c’est juste que c’est des tanches niveau connexion émotionnelle, flirt, etc

@Bertrand Ouais je suis d’accord avec toi, mais même si t’es bon, je pense quand même que l’économie vas jouer. Je pense que c’est rare de voir une « Adriana Karembeu » (niveau physique et qui est pas trop conne) sortir avec un maçon, même si le mec sais gérer l’émotionnel, la meuf elle sais qu’elle est désiré et peu tenter de sortir avec le directeur d’ Intermarché De Lyon, qui offre un bien meilleur confort financier et une sorte de prestige quand tu dis que tu sors avec un « directeur »
La ou je voulais en venir c’est que evidemment faut gerer les bases (connexion emotionelle, mais malgré ça, ben a long terme ça ne sera pas évident de garder certaines filles
J’ai pris Adriana juste pour l’exemple, mais vous avez compris le principe je pense

Si ton maçon la rend addict comme du crack sur le plan émotionnel, t’inquiètes que si
C’est juste qu’un mec comme ça ne sera probablement pas maçon :grinning_face_with_smiling_eyes:
Ou tout du moins elle ira voir le maçon en scred

Hmmm dans mon esprit , gerer l’excitation non stop , pour la renndre « accro » indéfiniment , était très très compliqué

même si en façade elle est avec le directeur

même si en façade elle est avec le directeur

@Bertrand Ouais ça c’est un classique qui arrive pas mal de fois j’avoue

Ben c’est justement ça le truc, rendre accro implique de créer du manque et non d’exciter non stop

Hmmm
ouais pas faux
la drogue c’est ça quand on y pense

Mais la drogue plus tu en prends régulièrement, plus tu en veux souvent et en grande quantité :thinking:
Après c’est indéniable qu’il y a des processus hormonaux qui rentrent en compte dans les relations amoureuses.

Mais c’est surtout que tu t’y habitue et que la sensation de manque reviens plus vite et plus forte
Faut trouver l’équilibre entre l’excitation et le manque j’imagine

Après c’est indéniable qu’il y a des processus hormonaux que rentrent en compte dans les relations amoureuses.

@Fumeterre Ah oui oui a 400%

C’est entre autres l’ocytocine si je ne me trompe pas. Cette hormone joue un rôle dans l’attachement qu’une mère porte à son fils, mais il me semble qu’elle joue aussi un rôle dans le maintien de l’attachement des couples (après la fougue passionnelle des premiers temps).

D’ailleurs c’est marrant l’autre jour dans le livre Behave je lisais que l’oxytocine est également très liée à la haine envers les « autres »
ça renforce le lien positif avec tout ce qui est dans le domaine « nous » mais ça renforce le lien négatif avec tout ce qui est dans le domaine « eux »

On développerait une forme d’attachement envers nos ennemis alors :thinking: C’est assez contre-intuitif. Mais ça semble cohérent au final.
Si on ne s’attachait pas négativement à nos ennemis, ils ne seraient pas nos ennemis. On entretiendrait une position neutre vis-à-vis d’eux.

Yep haha

Bon les relations H/F c’est quand même trop complexe pour en parler juste vite fait en 5 minutes.

En général les femmes sont plus souvent en position de force par rapport aux hommes dans les relations et je comprends que beaucoup de mecs soient en frustration du coup voire ressentent de la haine, même si c’est con et une admission de faiblesse et d’impuissance.
On voit ça dans le règne animal, c’est au mâle de faire des tonnes d’efforts et d’investissement pour séduire avec les parades nuptiales et tout le tsoin tsoin (et c’est souvent lui qui a plus de sex drive donc un plus fort désir), et forcément comme il fait plus d’investissements en termes d’effort en général ben il est plus attaché, donc en position de « faiblesse », surtout qu’il a moins d’options en général.
A moins qu’il soit le mâle alpha où là c’est easy, il peut accéder à toutes les femelles par son statut.

Et comme les filles ont une tendance hypergame ben elles vont préférer les types plus attirants, avec un meilleur statut socio-culturel, etc. Il suffit de voir les statistiques sur les réseaux sociaux pour voir que la plupart des mecs n’ont pas de chance. Donc il suffit qu’une nana d’un mec lambda se fasse draguer par un type plus intéressant, il y a des chances assez fortes qu’elle quitte l’autre mec.

Bref vous avez compris le tableau, on est pas des bêtes mais y a quand même un peu de ça dans les relations, donc c’est bien beau de faire tourner la tête aux femmes émotionnellement mais c’est vraiment pas suffisant si les autres dimensions sont pas là.

Aussi je veux bien qu’il faille créer de la connexion, mais les émotions des femmes c’est assez changeant, elles vont avoir des désirs de partenaires différents en fonction du cycle menstruel https://academic.oup.com/beheco/article/29/1/51/4496683
En gros je dirais qu’il faut éviter d’être idéaliste / trop romantique vis à vis de ça, et inversement ne pas être un red pill/MGTOW/Incel frustré de base, faut pas sous-estimer les dynamiques des relations et l’aspect évolutionniste et bosser à augmenter sa valeur en tant que personne.

Le développement personnel c’est justement quelque chose qui te rend assez attractif vis à vis des femmes.

Après c’est pas parce que t’es moche, pauvre, etc, que t’es forcément condamné à la misère sexuelle, c’est en partant avec les plus gros handicaps que tu vas avoir le plus de drive pour surcompenser tout ça, et tu peux devenir très bon à terme même si tu partais comme un gros underdog.

Oui il faut éviter de se trouver des excuses, même si c’est pas toujours évident

Ben après le problème c’est que tu fais des prophéties auto-réalisatrices, les filles sont très sensibles aux gens qui ont confiance en eux, etc.