Un bon système doit laisser une part d'autonomie aux unités qui le composent

Daniel Kahneman : « Well, around the end of World War Two, the social psychologist Kurt Lewin developed ideas about how you can change behavior, and he distinguished two central ways of changing behavior: You can apply pressure in the direction that you want people to go, or you can ask a very different question—why aren’t they going there by themselves? What is preventing them from doing what you think they should do? And then remove the obstacles. Make it easier for people. It’s perhaps the best psychological idea I know. This distinction between applying pressure, and making things easier, removing obstacles. Incentives, threats, arguments—all three of those are pressure. »

Cf ce que je disais dans l’épisode 15 (L'Importance de la Perspective et de la Valorisation de la Pratique et de l'Apprentissage #015 | Vidéos de Développement Personnel - Fondation MAGister) : "Pour avoir un système efficace, il faut créer l’autonomie.

C’est un principe structurel qui est valable pour tout type de système complexe composé de multiples unités.

Plus les unités d’un système dépendent de facteurs externes pour fonctionner, plus le bon fonctionnement de ce système demande de contrôle et d’énergie inutiles, et moins le système est robuste."

Tu penses qu’il faudrait à terme, généraliser le système des écoles dites « libres » dans le genre des écoles Montessori, pour développer justement la curiosité et l’autonomie des enfants ?

J’ai bien aimé cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=VYWWDLv8q64

Non Montessori ça pousse le concept de l’autonomie beaucoup plus loin que nécessaire
Ce que je disais dans l’épisode 15 en gros, c’est que montrer l’intérêt (et s’assurer que les enfants ont de l’intérêt), c’est la base de l’autonomie
Si ton cerveau voit l’intérêt de quelque chose, alors par essence, il va être autonome dans sa poursuite

Non Montessori ça pousse le concept de l’autonomie beaucoup plus loin que nécessaire

@Bertrand Oui c’est ce que je me suis toujours dit, c’est un peu trop mettre l’enfant sur un piédestal comme un enfant roi

D’acc’. C’est clair qu’on ne peut pas laisser les enfants faire absolument tout ce qu’ils veulent. En effet les mettre sur un piédestal ça causerait plus de tort qu’autre chose.